« Jetons deux écrivains sur une île déserte. Munissons-les d’une rame de papier et d’une réserve d’encre. Le premier profitera du séjour pour écrire une méditation sur la difficulté d’être. L’autre décrira les palmiers dans le vent, le ballet des crabes sur le sable et le fracas de l’écume contre le récif. Bref, il plantera le décor avant d’y déployer ses pensées, partant du principe qu’une idée naît du paysage où elle est engendrée. Celui-là recevra les faveurs de Tristan Savin ». (Sylvain Tesson)

Notre invité matin est un infatigable voyageur pour qui le pays de la littérature est aussi celui de la géographie.

Tristan Savin nous emmène à Alexandrie et Tahiti.

Conseils de lecture de Tristan Savin : Le Quatuord'Alexandrie de Lawrence Durrell

Extrait d'une lettre signée Paul Gauguin :

Ce silence, la nuit, à Tahiti est encore plus étrange que le reste.

Tahiti Coucher de soleil
Tahiti Coucher de soleil © CC0 Public Domain
Les invités
Les références
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.