Il a emprunté sa devise au poète grec Pindare, qui écrivait il y a 2500 ans : « N’aspire pas à l’existence éternelle mais épuise le champ des possibles ». Une vie ne suffit pas, alors il en mène plusieurs de front. Ecrivain, aventurier, aviateur, des engagements dans l’humanitaire. Patrice Franceschi est aussi marin, capitaine de la Boudeuse, navire d’exploration qui fait escale à Paris, en ce moment : un trois mats que l’on peut visiter gratuitement, au pied du Pont des Invalides.

Et pour la deuxième partie de notre voyage immobile, nous partons au Kurdistan Syrien, puis dans la région du Wardak en Afghanistan. Et en tant que Corse, il se risque même à dire que c'est l'un des plus beaux endroits du monde.

Afghan regardant les montagnes à côté de Jalrez, dans la région de Wardak (Afghanistan)
Afghan regardant les montagnes à côté de Jalrez, dans la région de Wardak (Afghanistan) © Peter Langer/Peter Langer - Associated

Les liens

La Boudeuse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.