Toute cette semaine, c'est la romancière Léonora Miano qui nous parle de ses lieux fétiches dans "Le Matin du départ".

Ce matin, elle évoque sa fascination pour le royaume d'Amanishakhéto, en Nubie, en 20 avant JC, dans ce qui est aujourd'hui le Soudan. Amanishakhéto incarne, pour la romancière, née au Cameroun, une féminité fascinante. Une combattante plantureuse, qui va à la guerre en portant ses bijoux.

Bijoux de la reine Amanishakhéto
Bijoux de la reine Amanishakhéto ©
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.