Il aime prendre le train, se coller à la vitre en rêvant, car au bout il y a la route de Brest, du Faou et de la mer. Ce finistérien, qui ne dissocie jamais l'homme du paysage, est notre invité pour le matin du départ. Il vient de publier Géographies de la mémoire , un récit de vie évoqué, genéré par les lieux traversés.

Pour la première partie de notre entretien, cap sur la ville qui l'a vue naître, Le Faou et sur Morlaix.

Interview de Caroline Ostermann, qui remplace ce week end Dorothée Barba.

Morlaix (Finistère) - Maisons
Morlaix (Finistère) - Maisons © Radio France
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.