Il y a des choses qui n’ont pas l’air épanouissantes et qui pourtant le sont. La discipline du corps, l’exigence des entrainements qu’imposent la gymnastique et la danse, Lola Lafon estime que cela peut être épanouissant. Elle s’est lancée hier dans une ode à la discipline qui libère. Surprenante Lola Lafon, romancière et chanteuse, qui publie un livre remarquable consacré à la gymnaste Nadia Comaneci, « la petite communiste qui ne souriait jamais ». Elle est l'invitée du « matin du départ » pour parler de sa géographie personnelle. L’itinéraire d’hier passait par une salle de danse, n’importe laquelle. Car elles sont toutes les mêmes. Nouveau voyage aujourd'hui en direction des Landes et de Voronet, en Roumanie. Le monastère de Voronet a donné son nom à une teinte de bleu.

Le Monastère de Voronet
Le Monastère de Voronet © CC - Elisa.Rolle
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.