Sophie Divry vit à Lyon. Lyon est le décor de ses romans. C’est donc tout naturellement un voyage immobile dans la capitale des Gaules que nous ferons avec cette romancière. Elle prouve, dans ses livres, que les nouilles sont un matériau romanesque magnifique, alors on peut bien faire un voyage dans une bibliothèque et dans une piscine municipale ! Deux étapes, ce matin : la bibliothèque de Lyon Part Dieu et la piscine du Rhône.

Pénétrer dans une bibliothèque, c'est ni plus ni moins retourner dans le giron de maman. Oui, comme maman, la bibliothèque fait un bisou magique et tout disparaît. Chagrin d'amour ? Misanthropie? Désespoir sur le monde ? Mal de tête ? Insomnie ? Indigestion ? Cor au pied ? Je peux en témoigner, il n'y a pas une de ces pathologies qu'une bibliothèque n'apaisera.

Le conseil de lecture de Sophie Divry :

Egard Hilsenrath : Fuck America (Points)

bibliothèque
bibliothèque © Bernard Blanc / Bernard Blanc
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.