Nous continuons le voyage avec Philippe Vasset, qui nous emmène cette fois-ci à Saran, au nord d’Orléans : c’est là qu’on trouve le rail désaffecté de l’aérotrain .

Jean Bertin, ingénieur à la Jules Verne, a imaginé ce train posé sur coussins d’air. L’aérotrain devait mettre Orléans à 25 minutes de Paris. Il a vraiment fonctionné : en 1974, l’aérotrain a été propulsé dans la campagne beauceronne à 425 kilomètres heures..., mais ce projet a été détruit. Reste ce rail en béton de 18 km de long, qui a suscité l'imaginaire de Philippe Vasset.

Et la dernière étape sera le "Great Zimbabwe" , une ancienne cité africaine , dont il ne reste que des ruines.C’était le pouvoir central d’une des plus grandes civilisations africaines, après celle des pharaons.

L'Aérotrain dans la Beauce
L'Aérotrain dans la Beauce © Philippe Vasset
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.