A l'aube, quand le soleil se lève derrière les montagnes, on a l'impression que la beauté du monde se met en place.

Voici comment Lionel Daudet, alpiniste, décrit la péninsule de l'Antarctique.

Il grimpe, il escalade, il marche sur des lignes de crêtes, dans la neige ou sur la glace, et il a même fait "le tour de France exactement", en suivant précisément la frontière et le littoral… A pied, en vélo ou en kayak, Lionel Daudet a mis 15 mois, 465 jours, pour faire le tour de l’hexagone. Il le raconte dans son livre : "Le Tour de la France exactement" "Stock)

On commence le voyage en sa compagnie, par la péninsule Antarctique : un « no man’s land », c’est ainsi qu'il avait baptisé l’expédition menée avec la navigatrice Isabelle Autissier pour se rendre en Géorgie du Sud.

Puis, une nouvelle étape de ce voyage immobile : le sommet du Mont Blanc. C’était le point de départ de son tour de la France. I

Le temple de glace  (Antarctique, janvier 2011)
Le temple de glace (Antarctique, janvier 2011) © Vincent Hilaire - Tara Expéditions / Vincent Hilaire
Les invités
Les références
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.