Aujourd'hui,Guillaume Meuricene s'est pas privé de défendre le secteur public. Il est retourné au Congrès des Maires de France mais cette fois ci pour rencontrer les entreprises cotées en bourse qui vendent leurs services aux communes.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.