Depuis le 4 avril, Carlos Ghosn est de nouveau derrière les barreaux à Tokyo Il se voit reprocher un nouvel abus de confiance.Guillaume Meurice a décidé de lancer un comité de soutien à Carlos Ghosn

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.