En réponse à la mobilisation des gilets jaunes, Emmanuel Macron, a lancé un grand débat national qui doit débuter le 15 janvier. Guillaume Meurice n'a pas attendu cette date pour recueillir l'avis des français.

L'équipe
Thèmes associés