Les personnes en situation de handicap sont souvent les oubliés des politiques publiques. Guillaume a donc décidé de rendre sa chronique accessible aux personnes malentandantes

Une traduction en Langue des Signes assurée par Marion Le Tohic

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.