Les personnes en situation de handicap sont souvent les oubliés des politiques publiques. Guillaume a donc décidé de rendre sa chronique accessible aux personnes malentandantes

Une traduction en Langue des Signes assurée par Marion Le Tohic

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.