En Europe, le vote Trump est souvent perçu avec incompréhension voire condescendance. Pourtant il obéit à des raisons objectives. Et ça explique pourquoi le président, bien que distancé dans les sondages, espère encore remporter la partie. Alors transformons nous en électeur de Trump le temps d'un "monde d'après".

Donald Trump en meeting à Miami dimanche 1er novembre au soir au milieu de ses supporters
Donald Trump en meeting à Miami dimanche 1er novembre au soir au milieu de ses supporters © AFP / Eva Marie Uzcategui Trinkl / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Mettons que je m’appelle Jack. J’ai 50 ans, je suis blanc, je vis dans le Midwest américain. Et oui demain je vais voter Trump.

D’abord, avec lui l’économie tourne. Avant ce fichu virus, ça carburait, et personne ne peut le contester. 

  • Un taux de chômage à 3,5% avec 7 millions d’emplois créés en 4 ans, 
  • Une croissance à 3%, 
  • Le taux de pauvreté le plus faible depuis 50 ans même chez les Afro-américains dont on veut nous faire croire que le Président ne les aime pas,
  • Et une vraie défense de nos industries et de notre indépendance en énergie.

Alors d’accord, ça a chuté avec l’épidémie, mais c’est pas la faute de Trump. Et vous savez quoi, le remède des Démocrates (fermer l’économie) est pire que le mal : ça fait plus de dégâts que le virus, ça va tuer plus de gens s’il y a pas de boulot.

En plus, le président il a baissé les impôts. Et pas que ceux des plus riches. Il a vraiment lutté contre l’évasion fiscale et les paradis fiscaux, ça on n’en parle jamais. 

Et puis il s’est bougé pour défendre notre commerce. Il a renégocié l’accord avec nos voisins, les Canadiens et les Mexicains. Il a fait pression sur vous les Européens et vos subventions à Airbus. Et surtout il a mis les pieds dans le plat sur la Chine qui cherche à nous piquer nos brevets industriels. Ce n'est pas rien tout ça.

L'ordre, la famille et les armes

On peut nous objecter que depuis 4 ans notre pays s’est replié sur lui-même, s’est recroquevillé, mais c’est quoi le problème ?

Je vais vous dire : Trump, c’est un vrai Américain. C’est pour ça aussi que je vais voter pour lui. D’abord, le gars il est costaud. Vous avez vu comment il a surmonté le virus. Vous avez vu la pêche qu’il a : 14 meetings en 3 jours depuis avant-hier ! Pendant ce temps, l’autre, Biden, il roupille. Il est trop vieux, il n’a pas l’énergie pour diriger l’Amérique. Trump c’est un homme, un vrai. Il pense à nous, la classe moyenne. Il a de l’argent, c’est vrai, mais il ne fait pas partie de cet establishment corrompu de Washington.

Et il défend nos valeurs, celles qui ont fait l’Amérique. A commencer par la loi et l’ordre : non mais vous avez vu ces émeutes dans les villes ces dernières semaines, dans le Wisconsin, le Minnesota, en Pennsylvanie ? On a le droit de protester dans ce pays, mais pas de tout casser.

Et puis avec lui, on est sûr de pouvoir continuer à porter nos armes. Je vous rappelle quand même que c’est la Constitution qui nous l’autorise : le 2ème amendement. C’est la loi. En plus, il défend la famille. Il a tenu parole : il a réussi à faire nommer 3 juges conservateurs à la Cour Suprême en 4 ans, chapeau ! Pour le coup, avec cette Cour new look, on peut espérer que le droit à l’avortement soit enfin restreint au niveau national. On attend depuis 50 ans.

Et puis Trump il défend la religion. Mais là c’est le vice-président que je préfère, Mike Pence : lui c’est un vrai pratiquant, un « born again » évangélique comme moi.

En fait, je résume, Trump c’est un gars qui tient ses promesses.

Retrait militaire et sale boulot

On peut nous objecter aussi que l’image des États-Unis est devenue très mauvaise, à l’étranger, avec notre Président mais ce n’est pas juste ! Parce qu’il a fait le sale boulot que vous ne voulez pas faire, vous les Européens.

A commencer par dénoncer la menace chinoise, commerciale et politique. Vous, vous êtes trop naïfs là-dessus. En plus les Chinois ils nous ont filé le virus.

Trump il a fait le boulot aussi sur le terrorisme. C’est bien nous qui avons éliminé, il y a un an tout juste, le chef du groupe Etat Islamique, Abou Bakr Al Bagdadi.

Et puis je vous ferais observer que Trump, il ne fait pas la guerre. Vous le critiquez tout le temps, mais c’est un des rares présidents américains à ne pas avoir déclenché de nouveau conflit. Il est en train de nous sortir de ce chaos du Moyen-Orient, de Syrie, d’Afghanistan, et il a bien raison : faut ramener les boys à la maison. Il a juste haussé le ton avec les Iraniens, mais c’est parce qu’ils sont dangereux et qu’on a un compte à régler avec eux depuis 1979 et la prise d’otages à notre ambassade. En plus, vous avez vu, il a fait avancer la paix avec Israël : il y a quand même plusieurs pays musulmans qui sont en train de se réconcilier avec l’Etat hébreu. 

Trump, il change le monde pour le meilleur. Mais vous, les Européens, vous ne le voyez pas. Et je vais vous dire pourquoi ? C’est parce que vous écoutez trop les médias traditionnels. Moi je m’informe sur les réseaux sociaux et sur les sites alternatifs, comme Breitbart ou Ben Shapiro. Donc j’ai de la vraie information.

Voilà, j’espère que vous comprenez mieux maintenant. Je m’appelle Jack et donc demain je voterai Trump.

Contact