La Corée du Sud doit faire faire à un problème de société inédit : des ados fuient leur foyer pour vivre dans la rue. Ils seraient 250 000 mineurs selon le ministère coréen de la Famille. Le Père Vincenzo Bordo, prêtre italien qui vit depuis 25 ans à Séoul, a fondé un centre pour sans-abris et fait circuler un bus comme lieu d'accueil pour ces adolescents en fuite... portrait.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.