Alors que Barack Obama doute des connaissances de Trump en politique étrangère, celui-ci renouvelle ses attaques contre l'Otan.

Pendant ce temps, chez les démocrates, Hillary Clinton perd son sang-froid face aux attaques de Sanders qui accuse les lobbys de l’industrie du gaz et du pétrole de donner le maximum d’argent auquel ils avaient droit à la campagne Clinton.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.