Ce soir, direction le Sénégal pour dresser le portrait d'un scientifique sénégalais...

Portrait à Dakar d’un scientifique sénégalais mondialement reconnu par ses pairs pour son apport sur la recherche sur le VIH. Le Professeur Souleymane Mboup, bactériologue.

Au milieu des années 80, alors que des équipes de scientifiques sont en compétition à travers le monde pour faire avancer la recherche sur le VIH dans des infrastructures sophistiquées, lui travaille dans seul dans un petit laboratoire sous équipé de l’Hôpital Le Dantec de Dakar. Il a 33 ans quand il repère ce qui se révèlera être une autre souche du VIH : Le VIH 2.

Dans un coin de son bureau sur un mur, une photo encadrée, des bandelettes tachetées de noir et blanc. L’image date de 85. L’année où la vie du Professeur Mboup a changé. Ce nouveau virus, il le repère un an plus tôt, en 84. Le monde entier parle du sida. Et à l’époque, le professeur Mboup participe à un programme de surveillance des infections sexuellement transmissibles chez les prostituées de Dakar...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.