Direction la Corée du Nord… Sous les apparences d’un pays totalitaire, monolithique, ultra-répressif et rigide, la société évolue. Une société marquée par le confucianisme traditionnel et qui reste très patriarcale.

Mais depuis une vingtaine d’années, le rôle et le statut des femmes nord-coréennes changent. Depuis la terrible famine des années 90 et l’effondrement du système de distribution étatique de nourriture, les marchés noirs sont omniprésents en Corée du Nord… et comme les hommes sont, en général, obligés de travailler pour l’Etat en échange d’un salaire dérisoire, ce sont les femmes, plus libres, qui se retrouvent chargée de faire bouillir la marmite… Reportage à Séoul (en Corée du Sud) de Frédéric Ojardias.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.