Charlotte Alix suit la précampagne présidentielle aux Etats-Unis.

Une bataille de 100 jours pour stopper Donald Trump, c’est ce que rapporte le New York Times ce week-end. Les conseils de guerre se sont multipliés ces dernières semaines. L’objectif : empêcher le milliardaire new-yorkais d’atteindre les 1237 délégués soit le nombre magique qui ferait de lui, de facto, le candidat du parti républicain. Les Républicains à la tête de cette fronde sont persuadés de pouvoir empêcher ce scénario, mais ils sont divisés sur la méthode...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.