C'est l'une des plus grandes pièces du grand poète martiniquais Aimé Césaire, après "Une Saison au Congo", et sa parole est toujours d'actualité.

La tragédie du roi Christophe, d'Aimé Césaire, actuellement au TNP jusqu'au 12 février
La tragédie du roi Christophe, d'Aimé Césaire, actuellement au TNP jusqu'au 12 février © Michel Cavalca

C'est une fresque de trois heures sur un pan de l'histoire d'Haïti.

Nous sommes en 1806. Les français sont partis et deux hommes se disputent le pouvoir.

Le noir Henri Christophe face au mulâtre Alexandre Pétion. Et c'est Christophe qui s'impose mais pour le malheur du peuple haïtien. Car cette tragédie c'est une métaphore de l'échec de l'instauration d'une démocratie dans un pays libéré du joug de l'oppresseur. Sous couvert d'offrir la liberté, le roi Christophe met en place la tyrannie. C'est un dictateur.

Le rôle est assuré par Marc Zinga. Il est impressionnant, fort comme un roc...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.