Direction la Corée du Sud, à Séoul, dans un petit club underground du quartier branché et noctambule de Hongdae, au cœur de la capitale. Là se produisent des petits groupes indé souvent bien déjantés, à des années-lumière de la K-pop, la musique pop coréenne ultra-commerciale qui a fait le tour du monde. Parmi ces groupes : Sing-sing, qui mélange musique coréenne traditionnelle et rock. Un petit groupe bientôt attendu en France dans le cadre d’une année d’échanges culturels entre la France et la Corée...

Sing sing
Sing sing © Radio France / Frédéric Ojardias
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.