Leningrad cowboys
Leningrad cowboys © Radio France / Claus Rebler

Les rockeurs russes ont une image de dissidents imprimée dans le dos de leur blouson noir (comme les fans de Johnny un aigle sur fond de pleine lune): ils participent de notre perception d'une Russie contestataire et avide de démocratie. Les rappeurs, en revanche, passent pour des gangsters bling-bling vendus au capitalisme sauvage et aux mafias criminelles... Mais la réalité est-elle aussi binaire? Nul besoin d'hésiter entre Inter et Skyrock ou Ouï FM: nous vous invitons à entrer en Russie par la voie des ondes, aux rythmes du rap et du rock.

Поум поум тчак !

La Chronique livre de François Deweer:

__

Racailles, de Vladimir Kozlov, traduit du russe par Thierry Marignac (Ed. Moisson Rouge, 2010):

Chronique noire d'une bande de gopniks dans une cité crasseuse de l'Union soviétique au temps de la Perestroïka. Ecole, castagne, baise et alcool font le quotidien de ces adolescents bas du front, sans éducation ni avenir, pour qui seule compte la loi du plus fort.

Un récit sans lumière et sans rêve, sans jugement ni compassion, rapporté dans un langage minimaliste, cru et argotique ; une histoire de brutes racontée dans une langue de brute. « Une littérature autochtone. »

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.