Le kremlin, Moscow, 15 mai 2011
Le kremlin, Moscow, 15 mai 2011 © Radio France / Paula Funnell

Les liaisons dangereuses de la télé et de l'internet avec le Kremlin: entre bras de fer et poignée de main... à l'heure où les journalistes "fouille-merde" continuent de se faire assassiner et où les lois censurant l'Internet se multiplient comme des pirojki.

La Chronique livre de François Deweer:

Les Héritiers du KGB: enquête sur les nouveaux boyards d'Andreï Soldatov et Irina Borogan (Ed. François Bourin, coll. les moutons noirs) :

Avec la disparition de l'Union soviétique en 1991 et la dissolution du KGB, un nouveau service de sécurité est né des cendres du précédent : le FSB. Au fil d'une enquête fascinante, Andreï Soldatov et Irina Borogan en pénètrent le monde secret. Ils dévoilent comment ses agents sont devenus « les nouveaux boyards » de la Russie.

Soutenus par Vladimir Poutine, qui fut l'un des leurs, ces hommes ont bâti une puissance plus obscure que celle du KGB. Le Kremlin les a déployés pour intimider l'opposition politique, pour imposer de nouveau l'autorité de l'État et perpétrer des meurtres au-delà des frontières. Il les utilise pour s'assurer du contrôle des richesses du pays, les plaçant au coeur des rouages économiques et médiatiques stratégiques. Mais ils ont aussi accumulé des maladresses et des erreurs catastrophiques...

The Telki / Videoты de Sergueï Minaev , AST, 2010, non traduit

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.