En octobre prochain, le Parlement chinois accueillera l'Assemblée nationale populaire
En octobre prochain, le Parlement chinois accueillera l'Assemblée nationale populaire © AFP

En octobre 2012, le 18eme Congrès du Parti communiste élira son nouveau Comité Central et son nouveau Secrétaire Général. Ce rendez-vous marquera une étape charnière dans un processus de transfert de pouvoir qui a lieu tous les dix ans. On sait déjà que pour la première fois depuis 20 ans, ni le camarade Hu Jintao, ni le premier ministre camarade Wen Jiabao, ne seront parmi eux. Le couple suprême va changer ainsi que le comité permanent du bureau politique et les 2/3 du comité central. Les dirigeants chinois qui aiment regler leurs affaires dans la plus grande discrétion, se retrouvent cette année confrontés malgré eux à un grand déballage sur la place publique. Qui dirigera la Chine dans moins d'un an ?

Le coup de coeur de Jason Briganti, directeur de la librairie Française de Pékin "L'Arbre du voyageur", 18 Gongti Xilu, Chaoyang District

Jason Briganti
Jason Briganti © Jason Briganti

La Chine dans un miroir, de Roland et Sabrina Michaud (2008).

Après L'Orient dans un miroir et L' Inde dans un miroir , La Chine dans un miroir est le dernier titre du triptyque que Roland et Sabrina Michaud ont consacré à trois grandes civilisations asiatiques sur le thème de la permanence. En associant une photographie à une oeuvre d'art ancienne, les auteurs créent des jeux de miroirs surprenants qui renvoient face à face le passé et le présent, l'art et la vie.

Les films préférés de Christine Pernin, spécialiste du cinéma chinois à Pékin

L'affaire du Canon noir, de Huang Jianxin (1982)

Christine Pernin
Christine Pernin © Radio France

Premier film de Huang Jianxin, produit par le Studio de Xi'an dirigé à l'époque par Wu Tianming, un grand réalisateur de la quatrième génération et qui a participé à l'éclosion de talents tous venus travailler avec lui (Chen Kaige, Zhang Yi Mou...)

Synopsis : Le film commence en décrivant un homme débarquant dans un bureau de poste pour envoyer un télégramme : « Manque canon noir. 301. Chercher. Zhao ». Message sybillin qui lui vaut tout de suite un regard inquisiteur de l’employé des postes. L’homme en question est Zhao Shuxin ingénieur, interprète et traducteur d’allemand dans une société minière. Ce télégramme va lui devoir des problèmes à la chaîne car son travail le met en contact avec des étrangers, et il est en particulier proche d’un ingénieur allemand qui vient négocier un contrat. Soupçonné d’espionnage, il va temporairement perdre son poste, remplacé par un interprète incapable qui va provoquer des catastrophes, jusqu’à ce que le directeur se rende compte que le canon noir du télégramme est une pièce d’échec.

Background: Satire et comédie noire sur la bureauctratie chinoise et la paranoïa de la société toute entière, le style du film est novateur; Huang Jianxin joue à fond la carte de la couleur; L’omniprésence du rouge est celle du Parti dans la vie quotidienne, l'envers du rouge, en quelque sorte, c’est le jaune, couleur chaleureuse du travail, de la réforme économique, de l’ardeur à vaincre les obstacles.

La recette familiale de Sun Juan et Guan Jian, du restaurant chinois Fashion Delices, 13 rue d'Aligre Paris 12

Riz cantonais :

Fashion Delice
Fashion Delice © Sun Juan

Ingrédients :

Riz blanc (un bol)

un oeuf

Jambon en morceaux

Petits pois

Ciboulette

sel

Préparation :

Faites cuire le riz (Astuce : il est meilleur s'il est cuit la veille...)

Faites chauffer de l'huile dans une poelle. Mettez la ciboulette coupée et faites sauter.

Ajouter le riz blanc cuit et l'oeuf dans la poêle. Faites sauter et mélangez. Ajoutez le sel et mélanger avec le jambon et les petits pois juste avant de servir.

Evénement(s) lié(s)

La force silencieuse de Liu Xia

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.