L'École nationale d'administration, établissement chargé de former les hauts fonctionnaires et régulièrement décrié, serait dans le collimateur d'un de ses anciens élèves, Emmanuel Macron, qui souhaiterait la supprimer. Retour sur cette décision avec le journaliste Thomas Legrand.

Une photo prise le 7 novembre 2011 à Strasbourg, de la plaque d'entrée du nouveau bâtiment de l'École nationale d'administration (ENA).
Une photo prise le 7 novembre 2011 à Strasbourg, de la plaque d'entrée du nouveau bâtiment de l'École nationale d'administration (ENA). © AFP / PATRICK HERTZOG
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.