Hervé est nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie Révélation Masculine. Il revient avec "Hyper, prolongations" une nouvelle édition de son premier album.

Nommé dans la catégorie « révélation masculine » aux Victoires de la musique, Hervé nous est d’abord apparu en tongs chaussettes et survet’ dans sa cuisine. C’était lors du premier confinement, et il dansait en faisant des crêpes sur son « pas encore tube »… Joie !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Et hop on fait sauter la galette ! Hasard ironique, aujourd’hui la chanson « Si bien du mal » est plutôt utilisée dans une pub pour le café… L’important c’est d'avoir permis de le faire connaître. Elevé entre la banlieue pavillonnaire de Fontenay le Fleury et les côtes bretonnes de Plougasnou, Hervé, enfant du rap et l’électro, a choisi d’évoluer sur le terrain des années 80. Hain Hain.

« Monde meilleur » -  et la promesse « de pas tuer l’espoir qui brûle à l’intérieur » - paraîtra la semaine prochaine avec 4 autres inédits d’Hervé dans une réédition augmentée de son premier album. Des prolongations qui gardent le même style de jeu… Entre Manchester post  Happy Mondays et Bashung post Vertige de l’amour !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Si Hervé s’inspire d’Alain Bashung et de ses paroliers, il télescope tout ce petit monde au 21ème siècle. En témoigne cette fine reprise de la « La peur des mots ».

Et pourquoi Hervé se replonge-t-il dans ces années 80-début 90 ?

Parce que ce sont des années de bascule comme nos années 2020. Et quand il ne renvoie pas à Bashung c’est à Etienne Daho qu’Hervé fait signe comme dans ce «  Premier jour du reste de ma nuit »…  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dans cette chanson inspirée de sa période « homme de ménage » en gueule de bois, Hervé raconte «  cette mauvaise vie où il a du mal à vivre»  mais comme toujours avec lui, ça finit par danser et chanter !

C’est sans doute la force d’Hervé : nous proposer une légèreté sans naïveté, un espoir qui tolère le désespoir, et un style 80 hyper contemporain. Bref, c’est un jeune gens hyper moderne.

« Hyper prolongations » le premier album « augmenté » d’Hervé sortira le 12 février pile pour les Victoires de la Musiques où il est nommé .

  • Légende du visuel principal: Hervé est nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie Révélation Masculine. Il revient avec "Hyper, prolongations" une nouvelle édition de son premier album. © Capture d'écran/YouTube/Site officiel
L'équipe
Thèmes associés