Sampler n'est pas tricher mais s'inspirer et honorer ? Qu'à cela ne tienne ! Voici quelques sources évidentes d'inspirations de Gainsbourg. Découvrons aussi comment l'art du sample, cercle vertueux, a entraîné dans son sillon d'autres artistes, issus de tous les styles, qui ont samplé et célébré Gainsbourg à son tour !

Serge Gainsbourg nous a quitté le 2 Mars 1991. À cette occasion, retour sur les samples et créations. Reconnaissez-vous cet air-là ? 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

C'est le thème de Initials BB. Et plus précisément l’allegro de la Symphonie numéro 9, dite du Nouveau Monde, écrite au 19eme siècle, par le compositeur Tchèque DvořáK, qui fût la source d’inspiration de Gainsbourg pour le titre Initials BB, dédié à Brigitte Bardot en 1967.

Si s’inspirer n’est pas plagier et sampler n’est pas tricher, alors Gainsbourg est le génie qui s’est largement octroyé le droit, sans toujours le déclarer clairement d’ailleurs, de puiser dans le répertoire classique ou dans les musiques venues d’Afrique ...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour le vol New-York -USA, Gainsbourg a fait escale au Nigéria, chez le percussionniste Babatundé Olatunji, auteur de l'album Drums of Passion, paru en 1960 et dont il a repris le thème 4 ans plus tard pour son 6ème album ; Gainsbourg Percussions, avec notamment Couleur Café.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Mais Gainsbourg, c’est aussi le sampleur-samplé !

C’est le rappeur MC Solaar qui ouvre cette voie en France, en samplant brillamment Bonnie & Clyde pour Le nouveau western, carton de l’année 1993.

Gainsbourg, modèle d’éclectisme, a lui-même conquis les artistes de tous styles, de la pop au hip-hop en passant par le reggae ou l’électro.

Kylie Minogue, Madonna, Lana del Rey, Fatboy Slim, De la Soul, I Am, Martin Solveig , David Guetta, le Wutang Klan ou encore Massive Attack : tous l’ont allègrement samplé.

Tous les styles y passent mais est-ce aussi le cas de toutes les générations ?

Je pense que nous sommes tous passés à côté du jeune Gainsbeurre, autoproclamé version arabe de Serge Gainsbourg, et de ce sample de Sea, Sex and Sun.

Une vraie pépite ! Mais je confesse avoir une préférence pour la recette des Moules-Frites à l’anis de Stromae 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

30 ans après sa disparition, l’apport de Gainsbourg à la musique est tel que je suis sûre que les artistes continueront à la fois à explorer son héritage et à lui rendre hommage. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

No comment, et pour la petite histoire, No comment est construit sur un sample du Say, Say, Say de Michael Jackson et Paul McCartney... et ce soir sur France Inter, c’est Alex Beaupain qui revisitera Love on the beat à 21h avec le Philarmonique de Radio France, interviewé par notre amie Rebecca Manzoni.

Aller Plus Loin

  • Légende du visuel principal: L'auteur-compositeur-interprète Serge Gainsbourg sur le plateau de l'émission littéraire télévisée Apostrophes. © Getty / JACQUES MORELL / Sygma
L'équipe