La talentueuse chanteuse et guitariste nancéenne Laura Cahen, repérée par France Inter depuis ses débuts est de retour avec une prescription musicale onirique portée par sa voix singulière et captivante, mise en lumière par l'excellent producteur Dan Lévy, ancien de The Do avec une prestigieuse invitée nommée Yael Naïm

Aujourd’hui, coup de projecteur sur une artiste touchante et attachante.

La talentueuse Laura Cahen, que France Inter suit depuis ses débuts. Originaire de Nancy, guitariste et chanteuse, dont les textes et la voix nous captent immédiatement. Pour son premier album « Nord », elle avait fait appel au producteur talentueux Samy Osta, collaborateur entre autre de Feu! Chatterton, Rover ou encore BB Brunes. 

Cette fois-ci, c’est Dan Levy, ancienne moitié de The do et producteur pour Jeanne Hadded, qui a apporté une esthétique forte, sublimement matinée d’électro

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La Jetée, extrait de « Une Fille », le 2ème album de Laura Cahen, une invitation organique à prendre le large… où les éléments s’agitent, où la nature est le socle qui donne à l’artiste un souffle poétique pour partager son histoire sur fond d’indie-pop inspirée par sa grande idole, l’excellente chanteuse canadienne Feist.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Laura Cahen se revendique de Feist mais aussi de Gainsbourg, Keren Ann ou Billie Holiday avec qui elle aurait adoré faire un duo. Sur son album « Une Fille » on retrouve un titre que certains ont pu découvrir grâce au très beau film d’animation « J’ai perdu mon corps » réalisé par Jérémy Clapin, c ‘est « La complainte du soleil »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Cet album est la représentation musicale d’un tableau qui accompagne Laura Cahen depuis longtemps dans l’écriture de ses chansons, avec des titres comme La Poussière, Nuit forêt, Les ronces, ou encore Brume électrique. 

En effet, le si poétique et romantique « Voyageur contemplant une mer de nuages » de Caspar David Friedrich, lui donne la force de retrouver un calme intérieur face à la tempête extérieure. Déterminée, elle est, elle aussi prête à traverser la montagne quoi qu’il arrive. 

Autobiographique, féministe et onirique à la fois où elle nous parle de son vécu de fille-femme de 30 ans dans ce monde complexe, avec des textes où il est question d’amour et de sexualité, de féminité et d’affranchissement. Elle se sent d’ailleurs plus fille que femme, car dans son imaginaire, celle-là est plus libre et plus sauvage... C’est cette même fille qui nous montre toute son admiration pour une grande chanteuse 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un duo avec Yael Naïm que l’on retrouve avec joie et que Laura Cahen présente comme le mariage parfait entre douceur et puissance. Une description qui convient à merveille à ses textes et à son timbre de voix. 

« Une fille » de Laura Cahen sortira le 7 Mai, et à découvrir en concert, "Côté Club", aux côtés de Rover et Piers Faccini le Mercredi 12 Mai sur France Inter, en direct du studio 104 avec Laurent Goumarre

  • Légende du visuel principal: Laura Cahen est de retour avec "Une fille" un nouvel album autobiographique et poétique, hommage aux femmes © Jérémy Soma
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.