« Oh Corse île d’amour » 6ème album tout en reprises sort ce vendredi.

Vous entendez le bruissement du maquis, le murmure de la rivière ?  Il flotte dans l’air comme un parfum de « semi » re-confinement, alors ouvrons les fenêtres et rêvons un peu.  

Moi j’irais bien en Corse avec Barbara Carlotti !   

Nous sommes « Ici » c’est à dire au commencement du nouvel album de Barbara Carlotti qui sortira ce vendredi. Un disque plus corse que jamais en forme de carte postale ou plutôt de carte mentale.   

Celle des réminiscences musicales de son enfance et de ses vacances dans son village près de Corte.

«Ô Corse, île d'amour » que l’on doit à l’ajaccien Tino Rossi donne son nom à ce 6ème album tout en reprises. Barbara Carlotti « l’enfant du pays » nous entraîne aussi à Calvi pour « La ballade de chez Tao » en duo avec Izia Higelin, revisite le groupe mythique Canta U Populu Corsu, et pose sa voix de sirène des montagnes sur des succès des années 60 comme « Solenzara » de Regina et Bruno.  

Entre le français et le corse, «Solenzara» relie la pop psychédélique de Carlotti aux vibrations de son île. Plus qu’une reprise, une révélation !  Après l’album « Magnétique», Barbara Carlotti fait de ce nouvel opus celui de la réappropriation de ses racines. Une forme de « riacquistu » personnel.   

"U Riacquistu" c’est la reconquête culturelle. Un mouvement de « réappropriation » du patrimoine corse dans les années 70. Au fond c’est aussi ce trajet qu’effectue Barbara Carlotti à l’échelle individuelle.   Un retour déjà amorcé avec son premier film « 14 ans » sur les routes corses de l’adolescence et des boîtes de nuit…  

« 14 ans » teenage movie musical, fantastique et onirique, était apparu juste avant le confinement. On y chantait que la permission de minuit était démodée.  Avec ce nouvel album Barbara Carlotti nous permettra certainement de faire le mur par les oreilles. 

  • Légende du visuel principal: Barbara Carlotti © Radio France / Alexis Goyer
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.