C’est le genre musical universel. De Brahms à Stevie Wonder en passant par Henri Salvador, de « Fais dodo Colas mon p’tit frère » à « Dors mon Ptit Quinquin". Un véritable trait d’union entre l’enfant et celle ou celui qui l’endort, entre les différentes cultures, entre le répertoire classique et populaire.

La plus célèbre des berceuses est autrichienne c’est celle de Brahms bien sûr, publiée par le compositeur en 1868.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

On la retrouve dans des millions de mobiles, boites à musique et autres peluches, ou encore chez Céline… Qui est elle-même une sorte de doudou. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Mais les berceuses c’est comme les pizzas il en existe tant de variétés, qu’on ne sait plus comment faire son choix !  Le but de cette chronique c’est de faire un peu de transmission et de curation en matière de berceuses, si on reprend l’image de la berceuse comme une pizza, commencez par Brahms la classique, la « Magarita », puis passez à Henri Salvador, « La Reine ».  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En cas de difficulté d’endormissement optez pour "la transgressive" signée Bénabar. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Revenons à nos bébés. Personnellement je recommande « la tropicale » : la berceuse brésilienne. Ma préférée. Avec son balancement chaloupé, sa ligne de basse rassurante, et sa voix douce comme une cascade… 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Parue au début du printemps et signé du lyonnais d’adoption Joao Selva « Se Voce » initie les tous petits à la créolité du monde. Une berceuse testée et approuvée. 

Mais pour être tout à fait franche, le mieux, le plus efficace, le plus radical, c'est le sèche-cheveux ! Et tous les bruits blancs en général, il en existe des heures et des heures compilés sur le net, on attend les concerts !  

  • Légende du visuel principal: João Selva © MATEUS
L'équipe
Thèmes associés