Un recueil de raretés paraîtra demain, il est à son image : beau bizarre, d’un éclectisme fédérateur et toujours inattendu.

Un matin d’avril la France confinée s’est réveillée comme tous les jours avant Christophe… Sauf que ce jour-là, Christophe ne s’est pas levé. Ni à 17h, ni même à 21H. Tristesse nationale. Christophe était un trait d’union entre les goûts, les époques, les générations. 

Un recueil de raretés paraîtra demain, il est à son image : d’un éclectisme fédérateur, et toujours inattendu. Comme cette reprise de Balavoine. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Lucie est aussi le nom de la fille de Christophe : Lucie Bevilacqua. Elle a participé à la sélection de ces pépites qui ne suivent aucun ordre thématique ni chronologique. Une trentaine de titres, qui traversent près de 60 ans de carrière, à visiter comme un cabinet de curiosités.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le « Beau Bizarre » concept baudelairien adopté par Christophe prend ici tout son sens. Face A d’un single sorti en 1970 - qui côtoie une autre curiosité splendide « Mère tu es la seule » ! - « La petite fille du troisième » a vraiment cette « bizarrerie naïve, non voulue, inconsciente » dont parle Baudelaire.  

Et au fil du temps, des interprétations et des duos, le sens de la chanson a continué à se transformer. C’est ce qui fait que le « Beau bizarre » de Christophe ne se normalise jamais. 

D'autres versions mutantes se retrouvent dans ce cabinet de curiosités : une « Boule de Flipper » méconnaissable avec Juliette Armanet, une « Dolce Vita » improbable avec Julien Doré, une « Daisy » lunaire avec Laetitia Casta, ou une rencontre virtuelle avec le duo Mansfield Tya...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dans ce remix de « Tu te moques » les explorations sonores de l’album « Les Vestiges du Chaos » (dernier album original de Christophe) se prolongent encore un peu plus loin. Christophe était à sa manière un code ouvert aux modifications, qui se renouvelle sans cesse. Comme dans cette version collaborative des Marionnettes. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

A l’écoute de ces trésors, une certitude : Christophe ne « rejouait » pas les chansons, il les « remettait en jeu » !

"Ultime" la compilation de raretés de Christophe sort ce vendredi 9/10

  • Légende du visuel principal: Christophe © Radio France / Christophe Abramowitz
L'équipe