C’est officiel le 7ème album de Gorillaz est en orbite. Annoncé pour le 23 octobre, il vient d’être propulsé par un nouveau single « Strange Timez ». Avec un “Z”.

Damon Albarn, chanteur, musicien, compositeur et cofondateur du groupe Gorillaz en concert au Festival d'été de Lucca (Italie).
Damon Albarn, chanteur, musicien, compositeur et cofondateur du groupe Gorillaz en concert au Festival d'été de Lucca (Italie). © AFP / Elena Di Vincenzo / Archivio Elena di Vincenzo / Mondadori Portfolio

Un titre addictif porté par la voix mythique du chanteur de Cure, Robert Smith. Cheveux toujours ébouriffés et rouge aux lèvres : l’astre de la « gotho new wave » a rejoint l’univers, ou plutôt l’incroyable constellation créée par Gorillaz, en deux décennies.

Conçue musicalement par Damon Albarn et graphiquement par Jamie Hewlett, Gorillaz c’est cette entité musicale virtuelle dont les membres sont des personnages de bande dessinée. Un projet qui a compris la force et la nécessité d’une identité collective. Résultat c’est peut-être le meilleur groupe du monde tant il a réuni de styles, de légendes et de talents.  

Dés leur deuxième album, « Demon Days » en 2005, Gorillaz fait appel à des tauliers du Hip Hop américain : De La Soul. Neneh Cherry ou encore Denis Hooper sont également de la partie. 

En 2010 pour « Plastic Beach » c’est une légende qui avait presque disparue, le soulman Bobby Womack qui les rejoint.

Le même album accueille les deux punks des Clash Paul Simonon et Mick Jones, mais aussi Lou Reed ou le rappeur Snoop Dogg.   

C’est un peu la « playlist idéale » et elle s’alimente au-delà des chapelles de goût. Parmi les stars qui l’ont intégré, on retrouve aussi… 

Grace Jones ! C’était en 2017 sur l’album « Humans ».  

En 2020 Gorillaz agrandit donc sa playlist pour de nouvelles aventures. Cette ligne de basse par exemple, c’est celle de Peter Hook de « New Order », tout simplement…  

« Aries » est le troisième épisode de ce nouvel album conçu comme la saison 1 d’une série, et baptisé « Song Machine, Season One : Strange Timez ». 

Outre les héros de la new wave (Robert Smith et Peter Hook de New Order), Elton John et Beck seront du voyage, ainsi que la très inspirante St Vincent ou l’excellent rappeur ScHoolboy Q.  

Le clip de « Strange Timez » se termine sur ces inscriptions à la surface de la lune : « Be the change » / « Soyez le changement » c’est exactement ce que réussit Gorillaz.  

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.