Woodkid totalise trois nominations dans la catégorie "Meilleur Clip" aux Grammy Awards". Plus qu'un clip, pour Goliath, il a réalisé un mini-film, basé sur le mythe de "David et Goliath" pour illustrer sa chanson d'amour qui nous interpelle à la fois sur le défi écologique et la montée de l'extrême droite notamment.

Yoann Lemoine, dit Woodkid, n’a pas gagné le grammy award du meilleur clip cette nuit à Los Angeles, mais il reste la fierté de la France. Musicien, vidéaste et graphiste lyonnais, il est de retour avec S 16, son deuxième album d’où est extrait Goliath, nominé à la prestigieuse cérémonie des Grammys, catégorie meilleur clip, qui totalise aujourd’hui 4 millions de vues sur youtube et 15 millions de streams. Mais le tube addictif et grandiose qui a révélé Woodkid, c ‘est « Iron » en 2011. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Il y a tout juste 10 ans, sortait le premier mini album de Woodkid dont est extrait Iron, accompagné d'un clip majestueux, réalisé par ses soins. L’image est le domaine de prédilection de Woodkid dans lequel il excelle. Pas étonnant qu’il en soit à sa troisième nomination aux Grammy Awards dans la catégorie meilleur clip. Dessinateur-concepteur et sérigraphe, il a débuté en 2004 en transformant les décors du film « Arthur et les Minimoys » de Luc Besson pour les rendre compatibles pour les jeux vidéo.

L'ambiance de son clip est angoissante. Plus qu’un clip, il a réalisé un mini-film ! Woodkid nous immerge dans un immense chantier en République Tchèque, avec de gigantesques machines effrayantes à la Mad Max. « Goliath » est à la fois une chanson d’amour et une profonde réflexion politique sur les rapports de forces, entre la classe ouvrière et le grand patronat. Pour la partie musicale, il retrouve les bases de sa fabrique sonore : des cordes majestueuses, des percussions telluriques, le chant des machines ! 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dans « Goliath », Woodkid illustre la lutte entre l’enfant fasciné par les machines et l’adulte révolté par sa folie destructrice. Faire un clip n’est jamais anodin chez Woodkid dont le but est toujours de raconter une histoire. C’est d’ailleurs en tant que réalisateur de publicités et de clips qu’il s’est fait réellement connaître ; pour des artistes français comme Yelle mais aussi pour des artistes internationaux à commencer par Lana Del Rey.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« Born to die », le titre culte dont le clip, réalisé par Woodkid a marqué le début d’une longue amitié avec Lana Del Rey et sa reconnaissance mondiale. Toujours soucieux d’associer haute technologie et musique, il a encore fait grand bruit récemment, en offrant une performance inédite et en directe de son morceau « Highway 27 » à une émission incontournable de la TV Allemande. C’était son hologramme qui chantait à Cologne, pendant qu’il était en studio à Grenoble.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Highway 27 est en playlist sur France Inter. Grammy Award ou pas, il démontre encore combien l’exigence de son esthétique visuelle est indissociable de sa musique.

Woodkid, album “S16” déjà disponible

  • Légende du visuel principal: L'auteur-compositeur-interprète, réalisateur, musicien et graphiste, Woodkid, seul artiste français nommé aux Grammy Awards cette année. © Getty / Frank Hoensch/Redferns
L'équipe