Batterie féline, riffs en braises et basses telluriques, vous n'échapperez pas au sort que vous réserve le trio de blues carribéen Delgres, qui nous rappelle l’âme des Touaregs, celle des Black Keys ou encore de John Lee Hooker; Un voyage musical chanté le plus souvent en créole, histoire de mieux nous enjailler !

Delgres en concert au Festival du Bout du Monde en presqu'île de Crozon dans le Finistère en Bretagne.
Delgres en concert au Festival du Bout du Monde en presqu'île de Crozon dans le Finistère en Bretagne. © Maxppp / PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/FRANCOIS DESTOC
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Delgres, c’est un trio : Pascal Danaé est à la guitare dobro, instrument incontournable pour tout bluesman qui se respecte, Baptiste Brondy, à la batterie et Rafgee au sousaphone, ce tuba atypique, poumons des fanfares aux Antilles et à La Nouvelle-Orléans, d’où le groupe puise son inspiration. Il rend hommage à Louis Delgres, figure historique du patrimoine antillais. Officier de l’armée française qui s’opposa aux troupes napoléoniennes venues rétablir l’esclavage. Il se suicida à l’explosif, avec 300 de ses hommes, en vertu de la devise révolutionnaire : « vivre libre ou mourir ».

Le Blues rural du Mississipi qui tend des ponts entre les siècles et les continents et procure une énergie rebelle et brûlante à Delgres.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un chant dédié aux anonymes qui se lèvent tôt et qui se battent pour s’en sortir, et en particulier, aux ouvriers antillais, comme le père de Pascal Danaé, venus travailler en métropole dans les années 60. Un cocktail brut, rock-folk électrique entraînant, teinté de transe voodoue qui nous dit en substance : 

tchiembé red pas moli !» : tenez bon, lâchez rien ! 

Delgres réinvente le blues en mêlant créole, anglais et français.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Grâce à la rondeur des mots et c’est frappant ! le leader guadeloupéen du groupe passe naturellement du créole et du français ; c’est à dire du point d’ancrage - intime, à l’anglais ; le point de connexion -universel. Résultat, les textes de Delgres portés par la puissance des trois instruments, rugissent ensemble. La preuve par 3.

Signe particulier de Delgrès : un mixage aux accents proche du live . Ils seront d’ailleurs sur scène le 30 novembre au Trianon à Paris et ce soir, Côté Club sur France Inter ! Delgrès sait aussi révèler une face plus apaisée et mélancolique avec des chansons comme « Assez Assez » 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Delgres, c’est une affaire de groove ! Dans un virage funk, ils conservent les stigmates de la révolte et de l’espoir, ça donne Aléas.

Et voilà comment avec leur deuxième album, Delgres raconte son histoire et fait vibrer nos corps et nos esprits.

Delgres, l’album « 4ED du Maten » est prévu le 9 Avril, et triple affiche ce soir chez Laurent Goumarre

L'équipe