En ces temps ulcérés les voix d’apaisement se font rares… Celle de Yaël Naïm a la douceur d’un ange qui accepterait encore de nous parler.

La musicienne, auteure-compositrice, pianiste et guitariste, Yaël Naïm sur la scène du Festival de Musique des Francofolies à La Rochelle le 13 juillet 2015.
La musicienne, auteure-compositrice, pianiste et guitariste, Yaël Naïm sur la scène du Festival de Musique des Francofolies à La Rochelle le 13 juillet 2015. © AFP / XAVIER LEOTY

« Attendre » fait partie des quelque inédits que la chanteuse franco-israélienne vient de publier. Un prolongement de ses « Night Songs » parues au printemps dernier et arrivées juste à temps pour surmonter le premier confinement. Yaël Naïm revient donc à point-nommé pour le deuxième ! 

Mais ces chansons douces qu’elle a composées la nuit, et pour la première fois seule, ne sont pas des doudous ou des médicaments, elles invitent à écouter les émotions complexes qui nous traversent. A pousser la porte de l’inconscient. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« I Wish », autre inédit, laisse entrevoir les différentes nuances de ce petit théâtre intérieur, dans un savant mélange d’orchestrations classiques, de textures électroniques et de format pop. Dans ce titre Yaël Naïm plonge sa douleur dans un bain chaud et rêve d’entamer un nouveau cycle. Une re-renaissance. 

En fait Yael Naïm avait déjà célébré l’arrivée d’une « âme nouvelle » dans le titre qui l’a fait connaître « New Soul » il y une dizaine d’année. Souvenir. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Depuis cette « âme » toute nouvelle a perdu en naïveté. Yaël Naïm a vécu des deuils à l’échelle personnelle comme elle en a accompagné à l’échelle nationale. Chantant il y a cinq ans aux Invalides pour l’hommage rendu aux victimes des attentats du 13 novembre. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Aujourd’hui les chansons de Yaël Naïm portent la marque de ses peines individuelles comme de nos peines communes, elles ne repeignent pas la vie en rose, elles permettent de se reconstruire sans oublier

Comme ce titre "For the Lost Souls", qu’elle a imaginé à partir d’une œuvre de Christian Boltanski, on pourrait dire que Yaël Naïm compose aujourd’hui un peu plus que de la musique. Elle invente une série de rituels.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

► "Unreleased" le recueil d'inédits de Yaël Naïm est déjà disponible

L'équipe
Thèmes associés