Branchez les guitares : Johnny est de retour ! Il surgit sur une moto évidemment. Où ça ? Aux US pardi, le pays de ses rêves. Un coffret très attendu sort demain, réunissant entre autres le film de son dernier road trip sur la route 66 et un live enregistré lors de son unique tournée américaine en 2014.

Le chanteur, compositeur et acteur Johnny Hallyday sur scène à Bercy à Paris, France le 14 septembre 1987.
Le chanteur, compositeur et acteur Johnny Hallyday sur scène à Bercy à Paris, France le 14 septembre 1987. © Getty / Eric BOUVET / Gamma-Rapho

Dans la salle mythique du Beacon Theater à New-York, temple du rock où a chanté Dylan et où Martin Scorsese a filmé les Stones, le voilà Jean-Philippe Smet dans les pas ceux qu’il a tant admiré.

Lui l’habitué des stades de France, livre peut-être le concert de sa vie

Et bon sang ça fout les poils ! 

Diego et les autres standards de Johnny sonnent comme jamais. Rock, blues, country, déferlantes de guitares : le son qui l’a toujours inspiré se livre sans le filtre de l’import. Johny a rendez-vous avec ses racines d’adoption et c’est peut-être ça qui est qui est si émouvant. 

"On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday" écrivit le président français la nuit où Johnny est mort le 5 décembre 2017. Moi je me suis demandé ce que c’était ce "quelque chose en moi de Johnny"… 

Le coffret comme une boîte noire allait m’aider à percer ce mystère

Avec sa photo de Johnny en chemise "cow-boy" sur la boîte, on pourrait se dire que cette nouvelle sortie posthume est un fétiche de fan. Pourtant quelque chose vous saisit et vous bouleverse, fan ou pas. C’est cette voix chargée d’un long voyage.  

"L’attente" chanson magnifique écrite par Christophe Miossec résonne dans ce théâtre new-yorkais et la foule crie "Johnny on t’aime". Ce sont des fans français car aux Etats-Unis, notre Elvis n’était pas connu. Un paradoxe qui rend cet enregistrement si vibrant… 

Que révèle encore cette "boîte noire " de Johnny aux Etats-Unis ? 

Une chanson inédite "Deux sortes d’hommes" dévoilée la semaine dernière, qui colle parfaitement avec le documentaire sur l’ultime virée américaine de Johnny en 2016, entre amis, façon Easy Rider. Mais le trésor de cette BO c’est la voix brute de Johnny sur "Made in Rock and roll

Et soudain ce quelque chose de Johnny qui me touche, ça y est je le sais : c’est cette capacité à charger sa voix du poids de l’existence pour mieux en soulager ceux qui l'écoute.

Trois disques et deux films " Son rêve américain" le coffret de Johnny Hallyday sort demain 23 octobre. 

Chansons passées à l'antenne pendant la chronique

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.