Amy Winehouse dont les oeuvres complètes paraîtront demain n’est pas seulement membre du triste club des 27, les Janis Joplin, Jimi Hendrix ou Kurt Cobain disparus à 27 ans. Elle a aussi sa place au panthéon des divas tombées au chant de l’amour, la musique reconnaissante.

Comment est-ce qu’on la présenterait aujourd’hui ? Presque 10 ans après sa mort. Amy Winehouse n’est pas seulement membre du triste club des 27, les Janis Joplin, Jimmy Hendrix ou Kurt Cobain disparus à 27 ans. Elle a aussi sa place au panthéon des divas tombées au chant de l’amour, la musique reconnaissante. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Vous avez eu envie de chanter hein ? "I cheated my self / like i knew i was" : "Je me suis menti à moi-même / comme je savais que je le ferai". De sa voix veinée de fêlures, Amy Winehouse a inscrit en nous des chansons tristes que l’on chante gaiement. 

Ce concert londonien de 2007, l’un des rares à avoir été capté, est édité pour la première fois en audio au sein du coffret Amy Winehouse : The Collection. Sans les images, celles d’une Amy robe blanche et choucroute noire, livrant une prestation miraculée, la voix seule rédige son autobiographie. 

Quand vous êtes dans une relation qui ne marche pas vraiment mais que vous savez que vous serez mal quand ça va finir, vous y retournez, c’est quelque chose que vous faites pour…

Pourquoi ? On ne le saura pas ! Cette phrase reste en suspens… Parce qu’elle est précisément impossible à finir. Amy Winehouse touche au nœud, cette histoire qui la conduit à sa perte mais dont elle ne peut se défaire.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Je suis morte cent fois, tu retournes à elle, et je retourne au noir... 

La chanson Back to Black ici remixée par les Rumble Strips est ce trou noir autour duquel tourne la vie et la discographie d’Amy Winehouse. Une tragédie similaire à d'autres grandes voix. Toutes celles qu’elle a admirées en fait. A commencer par Billie Holiday qui écrivait dans Lady Sings the Blues

On m ’a dit que personne ne chante le mot 'amour' comme je le fais. Sans doute parce que je me souviens de ce qu’il signifie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Will you still love me Tomorrow reprise des années 60 enregistrée peu de temps avant sa mort, en 2011, nous rappelle qu’aujourd’hui non seulement Amy est aimée, et elle prend la place qui lui revient pour toujours : la première anglaise à avoir égaler les reines américaines de la soul.  

Le coffret intégral “Amy Wineehouse : The Collection" qui réunit albums, live, raretés et remixs sort ce vendredi

  • Légende du visuel principal: La chanteuse, auteur-compositrice-interprète et guitariste, Amy Winehouse au V Festival à Hylands Park le 17 août 2008 à Chelmsford. © Getty / Rune Hellestad / Corbis
L'équipe