Angélique Kidjo, artiste engagée sort un titre puissant inspiré du mouvement nigérian "Dignity" avec la chanteuse nigériane Yémi Aladé pour dénoncer une unité tristement célèbre de la police nigériane. Cette chanson contre la brutalité au sens large rappelle combien dignité doit rimer avec respect. Un hymne universel.

Angélique Kidjo, La superstar béninoise aux 4 grammy awards s’associe à la chanteuse nigériane Yémi Aladé pour ce nouveau titre Dignity contre les violences policières.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Cette chanson aux allures festives et aux rythmes cinétiques est en réalité un hymne inspiré par le mouvement de milliers de jeunes nigérians pour la dissolution d’une brigade de police tristement célèbre pour sa corruption, aujourd’hui démantelée. 

Ce n’est pas la première collaboration entre les deux grandes voix, leur morceau Shekere nous a fait danser l’été dernier.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Shekere, un instrument de percussion utilisé en Afrique de l'Ouest, à Cuba et au Brésil, qui ressemble à une maracas! titre extrait de l'album de la jeune Yémi Aladé, en duo avec Angélique Kidjo, marraine officielle de la nouvelle génération d’artistes africains. 

Angélique Kidjo est une artiste engagée, ambassadrice internationale de l'UNICEF, elle endosse naturellement le rôle de marraine de toute une génération. Elle a créé la Fondation Batonga, afin de permettre aux jeunes filles de prendre part au développement du continent Africain. 

Multirécompensée pour ses actions, elle figure parmi les femmes les plus influentes du monde selon The New York Times, The Guardian ou encore Paris-Match. Elle nous a profondément émue lorsqu’elle a interprété Blewu, à l'occasion de la commémoration internationale du centenaire de l'armistice de 1918, qui se tenait à Paris, il y a 3 ans, devant 84 chefs d’États. 

Cette chanson de la togolaise Bella Bellow signifie "patience " ou "doucement" en mina. Angélique Kidjo la reprise en hommage aux troupes coloniales ayant combattu en France. Honorer les anciens, tout en considérant la nouvelle génération, c’est aussi l’immense talent de passeuse d’Angélique Kidjo. 

L’an dernier, elle avait dédié son Grammy Awards pour son album Célia, reéalisé par David Donatien, à l’artiste nigérian, Burna Boy. 

Il fait partie de ces jeunes artistes qui viennent d'Afrique et qui changent la façon dont notre continent est perçu et montre que la musique africaine, est l’un des principaux composants de toutes les musiques » avait-elle dit sur scène. 

Burna Boy l’avait invitée sur son titre Different avec Damian Marley.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Burna Boy a finalement remporté le Grammy Award dans la catégorie du meilleur album de musique globale cette année. Le jury a probablement entendu la patronne dont le nouvel album sortira le 11 Juin avec quelques stars montantes de la musique en Afrique. Entre héritage musical et militantisme, Angélique Kidjo est l’icône de tout un continent. 

Angélique Kidjo et Yémi Aladé avec Dignity déjà disponible.

  • Légende du visuel principal: L’artiste Angélique Kidjo avec son prix lors des 62ème Grammy Awards, le 26 janvier 2020, à Los Angeles. © AFP / FREDERIC J. BROWN
L'équipe
Thèmes associés