Installée devant son piano et un soleil qui rougeoie au lointain, Juliette Armanet revient avec un nouvel album « Brûler le feu » et un single « Le dernier jour du disco ». Crépuscule ou fin du monde ? Un peu des deux, mais ce tube instantané soigne notre éco-anxiété.

« C’est la fin » oui mais Juliette Armanet revient ! 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce premier titre « le dernier jour du disco » et le clip qui l’accompagne portent en tous cas la signature Armanet : voix haut perchée, piano solo, textes au cordeau. Je ne sais pas pour vous mais moi ça faisait 4 ans que j’attendais ça !   

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« Ma terre, ma bière, et mon tricot » : pour son premier album « Petit Amie », Juliette Armanet est arrivée sur la scène française avec des attributs chevaleresques. C’est comme si elle reprenait l’histoire de la chanson depuis le début en renversant les codes immuables du féminin et du masculin.  

Nous étions au printemps 2017, la vague Me Too n’avait pas encore déferlé, mais Juliette a toujours un galop d’avance.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Juliette Armanet c’est aussi tout un univers avec les visuels de l’artiste Théo Mercier, elle développe alors cette chimère contemporaine : la femme cheva/ la santaurE. Elle a le désir conquérant Juliette, comme lorsqu’elle chante à l’assaut de Barack Obama. 

Reprise osée de The Weeknd pour l’ex président des Etats-Unis. Juliette Armanet « la chevalière », sans peur et sans reproches !  

Et quelle est sa devise alors pour ce deuxième album ?  

« Brûler le feu » c’est le nom de cet opus flamboyant et exutoire dont l’emblème est le coquelicot. Une fleur sauvage qui pousse là où ça lui chante ! Juliette Armanet poursuit donc dans son invention de l’héroïsme féminin, avec une dimension environnementale. Conjurer l’éco-anxiété.

Comme toujours le disco sert de vecteur politique sensoriel. Le dernier jour du disco » c’est un monde qui s’embrase et qui prend l’eau à la fois, où l’on doit malgré tout continuer à s’aimer… Et à danser !  

« Brûler le feu » le deuxième album de Juliette Armanet devrait paraître d’ici la fin de l’année ! 

  • Légende du visuel principal: Juliette Armanet, auteure-compositrice-interprète. © studioletiquette
L'équipe