Le Tribunal Des Flagrants Délires, une émission qui a fait les grandes heures de France Inter. Nombreuses sont les personnalités qui se sont présentées à la barre et parfois des plus politiquement incorrectes.

Jean-Marie Le Pen
Jean-Marie Le Pen © Getty

Le 28 septembre 1982  c'est Jean Marie Le Pen qui est devant la barre.

Il répond à l'accusation de reconstitution de ligues dissoutes car il propage des idées totalitaires et stalinienne et de dilapidation de fonds publics puisque les expulsions d'immigrés risquent de coûter fort cher à la France.

On évoque souvent le réquisitoire de Pierre Desproges  lors de cette émission avec Jean-Marie le Pen. Extrait :

"S'il est vrai que l'humour est la politesse du désespoir, s'il est vrai que le rire sacrilège, blasphématoire, que les bigots de toutes les chapelles taxent de vulgarité et de mauvais goût, s'il est vrai que ce rire-là peut exorciser désacraliser la bêtise, exorciser les chagrins véritables et fustiger les angoisses mortelles, alors oui, à mon avis, on peut rire de tout - on doit rire de tout. De la guerre, de la misère, et de la mort."

Peut-on rire avec tout le monde ? C'est dur

La Plaidoirie de Luis Rego fut également flamboyante

Une société parfaite, c'est une société où tout le monde doit être uni contre tous les autres

Aller loin

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.