Vous connaissez sa voix, elle suit les questions de justice au sein de la rédaction de France Inter et alors que l’enquête judiciaire sur les attentats du 13 novembre s’achève, quatre ans jours pour jours après le drame, Sara Ghibaudo a eu envie de ressortir ses carnets de notes et reprendre le dossier depuis le début.

Nicolas Hénin lors de son retour en France après avoir été retenu 10 mois en otage
Nicolas Hénin lors de son retour en France après avoir été retenu 10 mois en otage © AFP / Thomas Samson

13 novembre l'enquête, remonte la piste de ces aspirants au djihad partir grossir les rangs de l’Etat Islamique.

Qui sont ils ? Qu’est-ce qui les a poussé à prendre le chemin de la Syrie ? 

Avec l’aide de témoins, avec l’appui d’archives, parfois difficilement soutenables et de documents judiciaires, Sara Ghibaudo retrace le tragique parcours de cette entreprise terroriste…

Episode 5 : « les geoliers »

Où l’on s’attarde plus particulièrement sur les francophones qui gardaient les prisons de l’EI. Et en 2014 déjà, aux appels à commettre des attentats en Occidents qui commencent à poindre, lancés par l’organisation.

Nicolas Hénin, alors otage, va découvrir une dizaine de geôliers francophones.

Ils essayent d’imiter les services arabes ou occidentaux, mais d’une façon générale, je les ai trouvés personnellement très très mauvais dans la récolte de renseignements.

Episode  6 : « les disciples de Merah »

Un autre journaliste de France Inter rejoint Sara Ghibaudo dans ce numéro. C’est Omar Ouamane. Il a été correspondant pour Radio France à Beyrouth pendant de longues années, et c’est l’un des premiers à avoir contacté des apprentis djihadistes sur le terrain Vous allez l’entendre, les interviews qu’il a réalisées sont édifiantes….

Très vite au cours de l’entretien, ils se déclarent favorables à des attentats en France

Téléchargez tous les épisodes de cette série sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS.

Aller + loin

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.