On se souvient que le dernier festival de Cannes a rendu hommage à Alain Delon avec la remise d’une Palme d'honneur pour saluer sa carrière. On se souvient aussi que les relations entre l’acteur et le festival ont connu quelques tumultes.

Alain Delon, Cannes 2019
Alain Delon, Cannes 2019 © Getty

C’est au micro de  Samuel Blumenfeld journaliste au Monde qu’Alain Delon revient sur ses maitres : René Clément, Luchino Visconti, Jean pierre Melville, 

Je suis ce qu'on a fait de moi. J'ai été un premier violon, mais j'ai eu des chefs d'orchestre exceptionnels.

Sur ses pairs : Jean Gabin, Lino Ventura, Jean-Paul Belmondo et sur l’importance déterminantes des  femmes dans sa vie et sa carrière : 

Si je n'avais pas rencontré les femmes que j'ai rencontrées, aujourd'hui je serais mort. Ce sont les femmes qui m'ont aimé qui m'ont fait faire ce métier et qui se sont battues pour que je le fasse

Alain Delon revient sur ses différentes morts au cinéma, Delon un acteur de tragédie ? 

Pas que ...

Aller + loin

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.