Saviez-vous que l'idée d'un copilote alien, Chewbacca, lui est venue par sa chienne, un gros modèle de chien, qui squattait le siège avant de sa voiture ? George Lucas, pour élaborer sa saga, a puisé dans de nombreuses sources d'inspiration.

Image tirée du film "L'Empire contre-attaque" de Georges Lucas
Image tirée du film "L'Empire contre-attaque" de Georges Lucas © AFP / Lucas film / walt Disney / Collection

Pour sa saga, George Lucas a puisé dans de nombreuses sources d'inspiration ; les livres notamment, ceux de John Carter, de J.R.R.vTolkien, les serials de Flash Gordon. C'est de là que Lucas tire ses titres. 

Il s'est aussi inspiré de l'univers graphique de la bande dessinée, Valérian et Laureline, de Jean-Claude Mézières et Pierre Christin

Lors de la projection du film, Mezières dira :

On dirait une adaptation de Valérian au cinéma.

Des inspirations aussi puisées dans le cinéma, les westerns, les péplums, les  films de guerre et aussi le cinéma d'Akira Kurosawa. 

Des inspirations aussi puisées dans le cinéma, les westerns, les péplums, les  films de guerre et aussi le cinéma, celui d'Akira Kurosawa. 

Georges Lucas admet aussi que l'Empire dépeint dans les premiers films s'est inspiré de l'époque de Richard Nixon et de la guerre du Vietnam, qui l'a poussé à s'interroger sur la façon dont une démocratie peut se transformer en dictature. 

En 2005, il déclare : 

J'espère qu'on ne le vivra pas dans notre pays ; peut-être que le film pourra réveiller les gens aux États-Unis, notamment face aux menaces contre la démocratie.

Au cours de cette émission, Au shaker et pas à la cuillère, nous voilà embarqués le 17 août 2013 dans le vaisseau spatial de Tanguy Blum et de Christophe Payet. Nos deux reporters de la radio spatiale, Galaxie Inter, sont partis à la recherche de Dark Vador et de LA FORCE. Au cours de leur périple, ils croiseront le jedi-philosophe Raphaël Enthoven qui répondra à cette question : 

LA FORCE  peut-elle autant être au service du bien qu’au service du mal ?

Mais aussi, que vaut cette Force pour Maître Yoda ? 

Raphaël Enthoven : 

"Justement, tout le monde sait que Yoda fut certes un grand combattant, mais on sent bien effectivement, quand on l'écoute, que c'est aussi un grand philosophe. "À ton intuition, fie-toi" "Par le comprendre, tu finiras", c'est la parole de Yoda, jeune Padawan. 

Et cette parole-là, on la trouve dans Les Considérations Inactuelles de Friedrich Nietzsche. 

La troisième considération dit ceci : 

Personne ne peut bâtir à ta place le pont qu'il te faudra toi-même franchir sur le fleuve de la vie. Personne, hormis toi.

Et puis Nietzsche, c'est-à-dire Zarathoustra, le prophète de la surhumanité, quand ses disciples lui demandent ce qu'il faut faire, il leur répond : 

N'ayez cure de n'être fidèle qu'à vous-mêmes et vous m'aurez suivi.

Or, c'est le conseil que Yoda donne à ses élèves : la fidélité à soi." 

La suite à écouter...

À écouter aussi :

À Lire aussi :

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.