On célèbre cette année le 30ème anniversaire de la chute du mur de Berlin. L'occasion de (ré)écouter quelques unes des émissions que Patrick Pesnot avait consacré notamment au système de surveillance de la RDA.

Les archives de la STASI à Berlin
Les archives de la STASI à Berlin © AFP

Pendant 28 ans plus de 10 000 fonctionnaires de police ont été dédiés à la surveillance des allemands de l’est et personne n’était au-dessus des soupçons…. voisins…collègues… jusqu’aux maris et femmes.. Ils ont tous renseigné et trahi. 

Peut-être avez-vous vu le film de Florian Henckel von Donnersmarck, La vie des autres ? L'histoire d'un officier de la Stasi qui, pour mieux espionner un metteur en scène de théâtre soupçonné de déviationnisme, obtient de son épouse, une actrice, qu'elle participe à la surveillance de son mari et devienne ainsi une auxiliaire de cette même police...

Une fiction, oui. Mais nourrie par des exemples bien réels, puisés dans l'histoire de la STASI.

Ulrich Mühe, le comédien qui interprète l'officier de la STASI et qui est mort quelques mois après la sortie du film avait eu la curiosité de consulter son propre dossier conservé dans les archives de la Stasi... Et le ciel lui est tombé sur la tête car il a découvert que selon toute vraisemblance l'actrice avec laquelle il a vécu de longues années était une informatrice de la police. 

Le règne de la STASI : les arcanes d’une machine de surveillance généralisée. 

C'est l'occasion pour Monsieur X de jeter un coup de projecteur sur le système de surveillance de la population le plus considérable jamais mis en place par une police et qui, des années après la chute du mur de Berlin, continue à provoquer drames et déchirements chez les citoyens de l'ex-Allemagne de l'Est.

Aller + loin

Parfaits espions de Luc Rosenzweig et Yacine Le Forestier, Le Rocher (2008)

La vie des autres de Florian Henckel von Donnersmarck, Oceans Film (2008)

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.