Pour clore cette série, quelques prises de paroles contradictoires. Car il existe des opposant virulents à la théorie psychanalytique, surtout aux Etats-Unis. Mais s’y opposer c’est déjà le repenser.

Sigmund Freud
Sigmund Freud © Maxppp / KEYSTONE Pictures USA / ZUMAPRESS

Le débat s’est radicalisé outre-atlantique dans les années 1980, avec un livre de Jeffrey Masson, "Le réel escamoté", qui dénonce le fait que Freud aurait négligé les viols dont auraient été victimes certaines de ses patientes. 

Le phénomène a pris une telle ampleur qu’en 1995 le Congrès américain annule et reporte une exposition Freud sous la pression d'historiens, d'idéologues et d'épistémologues.

La psychanalyse n'existe pas - c'est une nébuleuse sans consistance, une cible en perpétuel mouvement. 

La déclaration de guerre est signée par un des plus virulents polémistes, le repenti de la psychanalyse, Mikkel Borch-Jacobsen, et le 9 octobre 2005, c’est lui que Patricia Martin reçoit dans son émission Philophil. 

Pour terminer cette séquence sur Sigmund Freud, le 09 novembre 2012 dans son émission Le Grand Entretien, Francois Busnel consacre une heure aux rapports de Freud à la littérature. Son invité est, psychanalyste, ancien patient de Jacques Lacan, fondateur de la Nouvelle revue de Psychanalyse, Jean Bertrand Pontalis.

Aller + loin

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.