80 ans après la fin de la guerre civile en Espagne, et le début de la dictature où en est le pays face à cette histoire, entre le passé franquiste et la montée des nationalistes avec le parti Vox ?

Santiago Abascal, le leader du parti d'extrême droite espagnole VOX pendant un événement politique le 26 mars 2019 à Huesca, en Espagne.
Santiago Abascal, le leader du parti d'extrême droite espagnole VOX pendant un événement politique le 26 mars 2019 à Huesca, en Espagne. © Getty / Veronica Lacasa / Europa Press

Espagne : un passé qui ne passe pas ?

Alors que Vox, le parti populiste gagne du terrain, l'opinion publique reste encore divisée sur le travail mémoriel en ce qui concerne la période du franquisme. Dernier exemple en date : l'exhumation controversée des restes de Franco proposée par le socialiste Pedro Sánchez, chef du gouvernement espagnol. 

Mais au-delà de ces batailles mémorielles, entre la manifestation de "l’Espagne du vide" à Madrid, hier, et les élections législatives anticipées à la fin du mois, où va l’Espagne ? 

Retirada, conquista, movida ?

Un débat éditorialisé par Christophe Bourseiller.

Pour en parler, nous recevons :

  • Barbara Loyer, géopolitologue, spécialiste de l’Espagne.
  • Laurence Debray, historienne, auteure de Juan Carlos d’Espagne aux éditions Perrin
  • Christophe Barret, historien et journaliste, auteur de Podemos, pour une autre Europe, et La Guerre de Catalogne aux éditions du Cerf.

Programmation musicale :

  • ROSALIA - Malamente
  • FLAVIEN BERGER - Castelmaure
  • ALDOUS HARRING - The barrel
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.