Retour sur l'intérêt des élections européennes qui ne passionnent que très peu les électeurs français.

Elections européennes, sus aux idées reçues ?
Elections européennes, sus aux idées reçues ? © AFP / PETER ENDIG / DPA-ZENTRALBILD / DPA PICTURE-ALLIANCE

Elections européennes, enjeux et débats ?

À un mois des élections européennes, le constat est clair, ce rendez-vous ne semble pas passionner les électeurs. Il faut dire qu’entre les citoyens français et l’Europe c’est une longue histoire de je t’aime moi non plus. Si nos présidents élus ont toujours été de fervents défenseurs de l’Union Européenne, les français ne semblent jamais contents du pouvoir dit de « Bruxelles ». 

Pas assez sociale, trop libérale et qui ne fait rien contre l’évasion fiscale, l’Europe serait même antidémocratique pour certains et voter pour des députés européens ne servirait à rien.

L’abstention va-t-elle encore être galopante ? Cette élection ne va-t-elle pas profiter comme toujours aux extrêmes et sanctionner le gouvernement ? L’Union Européenne n’a-t-elle pas été créée par les américains et la CIA ? 

Elections européennes, sus aux idées reçues ?

Un débat éditorialisé par Christophe Bourseiller

Pour en discuter, nous recevons :

  • Bruno Riondel, professeur d’histoire dans le secondaire, auteur de Cet étrange monsieur Monnet aux éditions de l’artilleur.
  • Coralie Delaume, blogueuse, journaliste et essayiste.
  • Frédérique Bedos, documentariste.
  • Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques, auteur de Trump, Poutine, Salvini, le Brexit : une chance pour l’Europe aux éditions Les petits matins.

Programmation musicale :

  • SUEDE - Beautiful ones
  • FOALS - Exits
  • FLAVIEN BERGER - Castelmaure
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.