"Happy End" pour Jean-Louis Trintignant qui revient au cinéma chez Michael Haneke. Portrait d’une famille bourgeoise en crise, dans un monde au bord de l’effondrement.

Jean-Louis Trintignant en mai 2017 au Festival de Cannes
Jean-Louis Trintignant en mai 2017 au Festival de Cannes © AFP / LOIC VENANCE

Après Amour (Palme d'Or au Festival de Cannes, César du Meilleur acteur pour Jean-Louis Trintignant), l'acteur est de nouveau à l'affiche du dernier film de Michael Haneke, Happy End, qui sort ce mercredi 4 octobre en salles. Il y interprète Georges, le grand-père suicidaire d'une famille bourgeoise de Calais, les Laurent. Renfermée sur elle-même, refusant d'ouvrir les yeux sur la crise des migrants, la famille est perturbée par les secrets et les névroses de ses membres.

Au programme ce soir : son retour au cinéma, sa collaboration récurrente avec Michael Haneke, mais aussi Nouveau Roman, et son passé d'acteur « joli »...

Le questionnaire Tac au Tac de Valli, avec François Marry, le leader de Frànçois and the Atlas Mountain.

En live ce soir, brome, le projet du multi-instrumentiste Nantais Timothée Demoury, installé à Berlin, pour un mix de ses racines françaises avec les rythmiques originelles d'Afrique.

Son nouvel album Grand bois, est une cérémonie vaudou, peuplée d'esprits. Une expérience à vivre ce soir avec deux titres : « La Cité » et « Tu veux mourir ».

Programmation musicale :

  • KATERINE – « Où je vais la nuit »
  • BROME – Live 1 : « La Cité »
  • BROME – Live 2 : « Tu veux mourir »
  • FRÀNÇOIS AND THE ATLAS MOUNTAIN – « Apocalypse à Ipsos »
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.