Au lendemain des élections législatives en Italie, le pays s’est réveillé sans réelle majorité absolue au Parlement. Il s’apprête donc à entrer dans un long tunnel de tractations politiques...

Drapeau italien
Drapeau italien © Getty / Image by Ramesh Thadani

Avec 32% des voix, le Mouvement 5 étoiles (M5S), qui se revendique « antisystème », devient le premier parti italien avec 32 % des voix. Toutefois, c’est la coalition formée par Forza Italia de Silvio Berlusconi, la Ligue de Matteo Salvini (parti d’extrême droite) et le petit parti Fratelli d’Italia (« Frères d’Italie ») qui arrive en tête avec 37 % des voix. Ce score la place loin devant le parti démocrate de centre gauche de Matteo Renzi qui recueille moins de 20% des voix. La nomination d’un nouveau chef de gouvernement va prendre du temps, et l'Italie apparaît comme un laboratoire politique intriguant. 

Avec le Mouvement 5 étoiles, quelle cartographie électorale se dessine ? Où en est la droite en Italie ? En quoi le populisme en Italie peut nous aider à anticiper la montée des populisme dans d'autres pays européens ?

Nos invités :

  • Alberto Toscano, journaliste, correspondant pour plusieurs médias italiens en France 
  • Simonetta Greggio, écrivaine, auteure entre autres de Les Nouveaux Monstres ou Black Messie paru chez Stock
  • Jérémy Dousson, politologue, directeur général adjoint de Alternatives Economiques et auteur de Un populisme à l’italienne paru aux éditions Les Petits Matins
  • Andrea Segre, cinéaste, réalisateur du film L’ordre des choses qui sort en salles le 7 mars

Programmation musicale :

  • GINA X PERFORMANCE : "Nice mover"                                                 
  • EZRA FURMAN : "Love you so bad "
  • L : "Tant pis"
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.