Oh les filles dans ce Nouveau Rendez-Vous : Nine Antico dessine des jeunes femmes, jupes courtes et verbes hauts dans "Maléfiques". A ses côtés, Claire Richard, accro au porno dans "Les chemins du désir" et Viktoria Modesta en danseuse bionique au Carzy Horse.

 Nine Antico, auteure de Bande Dessinée, le 7 avril 2017.
Nine Antico, auteure de Bande Dessinée, le 7 avril 2017. © AFP / BERTRAND LANGLOIS

Ce soir dans le Nouveau Rendez-Vous,

Super nanas !

Dans maléfiques, Nine Antico dessine une bande de filles décomplexées, qui parlent de sodomie, de godes ou de drogue sans sourciller. Bien décidée à s'affranchir de l'image "girly" des filles que l'on nous montre bien souvent, Nine Antico n'hésite pas à exhiber des poitrines et des jambes poilues.

Avec cet album, Nine Antico s'affranchit de son style habituel, assez vintage pour adopter un dessin à l'image de la narration, plus trash, qui a d'abord été publié dans la Matinale du Monde.

Accro au porno

Les chemins du désir racontent la relation qu'entretient la narratrice avec la pornographie. Elle se souvient d'abord d'un épisode de son enfance où elle tombe sur une revue pour adulte, jusqu'à ce que son père s'en aperçoive et l'en empêche.

Plus tard, la narratrice va grandir, connaitre ses premiers émois et redécouvrir la pornographie qui, elle aussi a bien changé. Ce roman, c'est l'histoire d'une fascination inexplicable pour un univers qui est trop souvent un de la domination masculine. 

Bienvenue dans son cabaret

Viktoria Modesta est une danseuse atypique qui a pour particularité d'être unijambiste. A 20 ans, elle a décidé de se faire amputer de la jambe gauche suite à une malformation de naissance. 

Victoria a réussi à transcender son amputation et en faire un art. On ne le voit plus, on voit juste une femme magnifique

Ce sont les mots d'Andrée Deissenberg, la directrice du Crazy horse à propos de la nouvelle meneuse de revue du cabaret qui plonge dans un univers étrange et futuriste où sa prothèse est une sorte de sculpture qui fait un avec l'ambiance et avec les décors. 

La chronique du jour

Au programme également, les Nouveautés Nouvelles, la playlist de Marion Guilbaud, une sélection qui on l'espère ravira vos tympans car elle a ravi les nôtres.

  • On commence avec une décharge électrique qui part des guitares d’Automatic City. Un extrait de leur troisième album Tripple Ripple _: c'_est expérimental, furieux et terriblement excitant.
  • On poursuit avec la réédition d'un disque, devenu culte grâce à une chanson : le premier album de Chagrin d'Amour avec le tube Chacun fait (c'qui lui plaît).
  • Pour terminer, direction la Grande-Bretagne avec Temples, un quatuor résolument psychédélique et leur titre Hot Motions.

Programmation musicale :

  • BILLIE EILISH - Bad guy
  • ALOÏSE SAUVAGE - Présentement

📖 LIRE | Tintin, Kirby, Boucq, Marini, Sempé, Blake et Mortimer… Les expositions BD de l’été

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.