Jérémy Ferrari fête l'happy hour à Mossoul et nous apprend pourquoi Churchill comparait De Gaulle à un lama femelle surpris dans son bain, et Denis Robert avoue tout dans son nouveau roman, "Rapports humains". En live, le pop-rock éclectique de Lewis Evans !

Jeremy Ferrari et Denis Robert
Jeremy Ferrari et Denis Robert © Eric Fougere / Getty et MARTIN BUREAU / AFP

En fin de tournée de son one-man show Vends 2 pièces à Beyrouth (les 15, 16 ey 17 décembre Salle Pleyel à Paris), l'humoriste Jérémy Ferrari repart au front avec son livre Happy Hour à Mossoul (Michel Lafon), illustré par Patrick Borkowski, une visite historique des guerres et conflits à partir d'anecdotes et de secrets ignorés. L'occasion de découvrir, entre autres, ce soldat japonais qui continua seul la Seconde Guerre mondiale pendant 30 ans, pourquoi un pigeon a été mieux décoré que les tirailleurs sénégalais, et ces terroristes ratés qui n'ont pas marqué l'histoire...

Ancien journaliste d'investigation, et l'homme qui a rédigé des notes de préparation du discours du Bourget de François Hollande, Denis Robert publie Rapports humains(Juillard), dans lequel un écrivain qui a le projet d'écrire un roman sur l'intelligence artificielle finit par dérouler le fil de sa vie. Une autobiographie déguisée, à la fois réflexion sur ce qui nous rend humains et sur les dérives de la société actuelle.

En live dans l'instant V de Valli, le britannique Lewis Evans sort de sa bulle avec un nouvel album pop-rock aux sonorités éclectiques et mêlées, Man in a bubble (ZRP / Deux minutes trente) dont il joue deux titres ! 

Le questionnaire Tac-o-Tac de Valli avec Riad Sattouf.

3 min

La Chronique de Valli du 7.11.17

Par Le Nouveau Rendez-Vous

Programmation musicale : 

  • COURTNEY BART & KURT VEIL - "Over Everything"
  • LEWIS EVANS - Live 1 : "Besoin d'ailleurs"
  • LEWIS EVANS - Live 2 : "Spring"
  • CHATON - "Poésies"
Programmation musicale
  • COURTNEY BARNETT & KURT VILE

    OVER EVERYTHING (RADIO EDIT)

    2017

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.